• Téléphone : +33 (0)9 84 21 77 49
  • Courriel : contact[@]edeation.fr

AllJoyn, un protocole d'interopérabilité pour l'internet des objets

alljoyn

AllJoyn, un protocole d’interopérabilité pour l’internet des objets

Posté le 4 février 2015 dans Web 3 / IoT / objets connectés et tagué , , par edeation. | Laisser un commentaire

Je vous parlais le mois dernier d’OpenIoT, une solution libre pour l’internet des objets permettant de construire des réseaux de capteurs sans fil abstraits, c’est-à-dire sans avoir à se soucier de leur nature. La question qui pouvait se poser est comment cette abstraction est-elle possible. Je réponds aujourd’hui à la question en présentant AllJoyn, qui est précisément un protocole d’interopérabilité permettant aux objets d’échanger de l’information entre eux, au-delà de leurs formats propriétaires. Un signe qui ne trompe pas : Microsoft lui-même vient d’adopter ce protocole.

À l’origine, AllJoyn a été développé par Qualcomm, qui a présenté le premier prototype au Mobile World Congress en 2011. Pour parvenir à une telle interopérabilité entre les objets connectés et les applications logicielles provenant de fabricants et éditeurs différents, Qualcomm avait utilisé des réseaux de proximales dynamiques en utilisant un middleware D-Bus permettant aux applications de communiquer entre elles. La firme Unity Technologies avait alors distribué une extension « AllJoyn Unity » sous la forme d’un SDK, en partenariat avec des fabricants et des fournisseurs comme Foxconn, Technicolor, LG-Innotek, LeTV et Xiaom. En décembre 2013, Qualcomm a finalement ouvert sa technologie, en la reversant à la AllSeen Alliance, un consortium open source créé pour la circonstance.

Concrètement, les appareils visés appartiennent à l’univers domestique (télévision, système audio…) et automobile, mais Qualcomm travaille actuellement à la production de ses propres appareils. Par ailleurs, le protocole de communication est limité pour l’instant au Wi-Fi .

En rejoignant le consortium AllJoyn, qui regroupe déjà (parmi les partenaires platinium) des acteurs comme LG, Panasonic, Haier, Sharp, Technicolor, et naturellement Qualcomm, Microsoft apporte un soutien de premier choix, surtout quand on évalue à 1 milliard le nombre d’appareils Microsoft aujourd’hui déployés dans le monde. Du beau monde auquel on peut encore ajouter Silicon Image, Cisco, TP-Link, Canaries, doubleTwist, FON, Harman, HTC, LIFX, Liteon, Muzzley, Sproutling ou encore Wilocity. De quoi former un écosystème d’objets connectés absolument considérable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *