• Téléphone : +33 (0)9 84 21 77 49
  • Courriel : contact[@]edeation.fr

Le framework Orleans maintenant open source

cloud computing

Le framework Orleans maintenant open source

Posté le 28 janvier 2015 dans Cloud et tagué , , , par edeation. | Laisser un commentaire

Orleans est un framework open source permettant de simplifier le déploiement des applications distribuées à grande échelle, sans avoir à appliquer les méthodes complexes des autres outils de cloud computing. Orleans a été largement utilisé dans Microsoft Azure.

Comme vous le savez, le cloud computing est un paradigme informatique combinant divers terminaux clients — PC, smartphones, capteurs… — et un réseau de serveurs informatiques distants calculant et/ou stockant les données des terminaux clients. L’un des défis fondamentaux du cloud computing est notre capacité à déployer de tels systèmes distribués sur du matériel et des réseaux fiables. Orléans est un framework allant précisément dans ce sens ; il permet de créer des applications de cloud fiables, extensibles et évolutives, et permet surtout au développeur de se concentrer sur la logique d’application. Il s’agit d’un modèle de programmation concurrent basé sur des composants unitaires distribués qui sont des sortes de « grains » qui communiquent par messages asynchrones.

Microsoft annonce que depuis la sortie de son projet Orleans, ils ont reçu beaucoup de commentaires positifs de la part de la communauté, et affirment avoir largement pris en compte les retours et les suggestions formulées lors de la dernière mise à jour de septembre. Mais Microsoft ne comptait pas s’arrêter là. La firme de Albuquerque a en effet décidé que l’étape suivante du framework serait d’exaucer ce que beaucoup ont demandé : rendre Orleans open-source. Le travail de préparation avait commencé fin 2014 pour un dépôt des sources sur Github annoncé pour début 2015. Et cela n’a pas traîné puisque le code vient d’être libéré par Microsoft Research sous licence MIT, et publié sur GitHub. Microsoft espère bien sûr que cette « libération » permettra une contribution directe de la communauté open source au projet, ce qui devra en retour favoriser son adoption. Microsoft annonce également avoir mis plusieurs outils à disposition d’Orléans, comme des applications de réseau et messagerie sociales. Plus d’informations sur la page du projet Orleans de Microsoft.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *