• Téléphone : +33 (0)9 84 21 77 49
  • Courriel : contact[@]edeation.fr

OpenIoT, une solution libre pour l'internet des objets

OpenIoT

OpenIoT, une solution libre pour l’internet des objets

Posté le 16 janvier 2015 dans Cloud, Framework / EDI, Théorie / Science, Web 3 / IoT / objets connectés et tagué , , , , , , par edeation.

Comme vous le savez, l’internet des objets (IdO) est un concept informatique qui décrit un avenir (disons proche) où les objets et appareils entourant notre quotidien seront identifiés sur le réseau afin d’être connectés entre eux. C’est l’une des ambitions du web 3.0, la principale autre étant le web des objets sémantiques connectés, i.e. le web sémantique, dont je parle dans cet autre billet traitant du GGG (Graphe Global Géant). Je voudrais aujourd’hui élargir le sujet, pour montrer que l’IdO ne se limite pas à la domotique, bref, que l’IdO annonce autre chose que des SMS qui annoncent qu’il faut racheter du beurre, ou une appli smartphone qui permet de préchauffer le four à distance.

Au sens large, l’IdO se présente sous la forme de réseaux de capteurs sans fil (réseaux WSN, ou Wireless Sensor Network). Ces réseaux représentent un des grands enjeux de demain, car ils répondent au besoin impérieux d’observer et de contrôler un nombre croissant de phénomènes, dans de multiples domaines : dans l’industrie et les sciences (observatoires de la température, de la pression, de l’hygrométrie…), en écologie et environnement (observatoires des ultraviolets, de la radioactivité, des polluants, les métaux lourds, de l’ozone, du CO2 et des gaz à effet de serre), dans le domaine de la santé (observatoires des maladies, veille épidémiologique), dans le domaine de la sécurité ou encore dans le domaine des transports (contrôle du trafic routier urbain, prévention des accidents, domotique).

Dans ce cadre, OpenIoT est un middleware open source permettant de construire des réseaux de capteurs sans fil abstraits, c’est-à-dire sans avoir à se soucier de leur nature. L’identification des objets, c’est-à-dire des capteurs, est réalisée grâce à la technologie RFID (Radio Frequency Identification), qui est une méthode d’identification utilisant des marqueurs appelés radio-étiquettes (ou RFID transponder). Le middleware est donc générique et fonctionne avec une interface utilisateur conviviale centralisant les appareils connectés au réseau.

La grande force d’OpenIoT réside dans le large éventail des domaines scientifiques et technologiques couverts. Cette couverture est rendue possible par l’utilisation du Web sémantique. OpenIoT fait un usage large de l’ontologie du web ; il utilise des modèles et des annotations pour représenter les objets connectés à Internet, ainsi que des techniques sémantiques liées aux données ouvertes. Des algorithmes ont été implémentés pour collecter et filtrer les flux d’information provenant des objets connectés.

Autre avantage, le modèle de cloud est flexible. OpenIoT propose plusieurs modèles de prestation, pour une utilisation comme IaaS, PaaS ou SaaS. Signe de son ouverture, OpenIoT peut également être déployé « en interne » sur un serveur local. OpenIoT est disponible sous forme d’un kit de développement ; un certain nombre de fonctionnalités sont activées par défaut mais le projet peut être modifié librement, le code source étant gratuitement téléchargeable dans son intégralité.

OpenIoT est le fruit d’un effort conjoint d’éminents contributeurs open source venant d’horizons différents. Il
a été cofinancé par le « European Union’s Seventh Framework Program », et a été récemment incorporé au programme d’enseignement de l’université de Santa Clara University, en Californie. Pour en savoir plus, visitez le site d’OpenIoT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *